Les flexitariens : qu'est-ce que le flexitarisme ?

Écrit par Floriane Caumont le 07/05/2020

J’ai eu l’envie de devenir flexitarienne en cette année 2020 pour plusieurs raisons majeures : l'écologie, la cruauté animale, dénoncer les abattoirs et la souffrance animale. Pour cela j’ai décidé d’arrêter tout aliment déjà préparé, de réduire ma consommation de viande, et d’acheter de la qualité, responsable, durable et écologique. J’en ai parler à tout mon entourage famille, amis, collègues, j’ai eu plus ou moins les mêmes retours négatifs :” j’ai pas les moyens pour acheter de la meilleure qualité, c’est trop cher, je ne prend que les sous marques et de la viande poisson en grande surface déjà emballé.” J’ai eu aussi beaucoup de positif “Flexi quoi ? Ca veut dire quoi ça ? Ah oui c’est bien que tu fasse ça !”

Il est important de parler de ton changement d’alimentation à ton entourage pour éviter les repas où tu ne manges rien, vu ton nouveau mode de voir les choses et de consommer. Mais c’est aussi important d’impacter ton alentour, à qui tu donneras peut être l’envie de faire la même chose et là encore tu as pour mission de les aider les inciter et les encourager dans leur démarche.

Le Flexitarisme c'est quoi ?

Le flexitarisme c’est le fait de consommer d’une manière raisonnée et responsable. Un flexitarien mange de tout que ce soit de la viande, du poisson des produits laitiers etc, mais en quantité raisonnable. Il préfère privilégier la qualité à la quantité et tout ça en essayant de consommer local et mettre en avant le fait maison. En bref un flexitarien c’est un adepte des légumes et légumineuses mais également un amateur de viande et poisson en juste quantité.

Mon expérience en tant que flexitarienne

D’un point de vue personnel, je mange de la viande 2 fois par semaine maximum et 2 fois du poisson (si c’est moins ce n’est pas grave) le reste du temps je me fais des poêlées de légumes, galettes de légumes, quelques féculents 1 à 2 fois par semaine également. Et tout cela maison.

J’achète ma viande et mon poisson sur le marché directement chez le boucher et le poissonnier, où lorsqu’il n’y a personne je me permet de parler de mon mode alimentaire qui les intéresse et très souvent m’encourage en m’offrant un de leur produit.

En couple depuis quelque temps il a aussi fallu que je m’adapte et que l’on en parle. Mon copain est un très grand consommateur de viande, pour lui dans chaque repas il y a forcément de la viande. J’ai fait un test une semaine sans vraiment lui annoncer que pour une fois il n’y aura pas vraiment de viande. Et lui même m’a dit que ça ne le dérangeait pas de manger moins de viande qu’il n’avait pas plus faim ou autre. Nous voilà tous les deux devenus flexitariens pour mon plus grand bonheur. Sa première question était “mais on pourra toujours aller au restaurant ?” Oui mais seulement du fait maison et des aliments qui nous proviennent de France et encore une fois. lors du règlement j’aime bien en parler  au serveur ou au patron quand il est présent.

Pour ma part j’ai dis adieu et stop à tout fast food parce qu’on ne sait pas trop ce qu’il a dans les produits et bizarrement j’ai dû manger fast food il y a pas longtemps en sortant d’un concert je suis totalement tombée malade.

Attention à ta santé !

Tout comme les autres régimes alimentaires végétariens, végans etc. Attention aux carences ! Renseigne toi bien d’un point de vue nutritionnel avant de t’y mettre pour éviter tout problème de santé. Ici ce n’est pas forcément du côté protéines qu’il faut faire attention mais plutôt à nos besoins en minéraux tel que :

 

  • Le fer, pour cela il faut consommer des céréales, légumineuses (lentilles, pois chiches etc), du chocolat noir, noix de cajou.
  • Le zinc, qui se trouve essentiellement dans le pain de seigle et tous les oléagineux ( cacahuètes, noix, noisettes, amandes etc).
  • La vitamine B12 quant à elle qui est présente dans les protéines animales ne vous posera donc pas trop de soucis à mon avis.

Au niveau des acides aminés essentiels ( leucine, méthionine, valine etc) j’en parlerai plus dans l’article “ les végétariens” car ces derniers sont présents dans les protéines animales, hors dans le régime flexitarien nous avons assez de choix au niveau de ces dernières.

 

ATTENTION ! Je ne suis pas du tout médecin, j’ai fais des études dans la restauration qui me permet d’avoir quelques bases mais je vous conseille d’en parler à votre médecin généraliste qui pourra vous orienter ainsi vers une diététicienne si besoin, qui en saura beaucoup plus que moi.

Une bonne transaction vers le végétarisme

Pour moi je trouve que cette pratique alimentaire est une bonne transaction avant de devenir végétarien. Cela permet à notre organisme de s’habituer au fait que nous consommons moins de viande. A l’avenir, je deviendrais végétarienne mais pour commencer étant très souvent prise de vertiges et faisant un métier qui me fait énormément me dépenser les nombreux kilomètres que j’effectue chaque jour (je suis employée polyvalente de restauration) je préfère continuer à consommer de la viande et du poisson pendant mes grosse journée de travail et ne pas en consommer durant les jours de repos et les jours plus calmes dans un premier temps pour voir comment mon organisme réagit.

N’hésite pas à me laisser un commentaire ou à venir directement échanger avec moi sur mon Instagram : @uneflexitarienne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram