Manger à l'extérieur de façon responsable

Écrit par Floriane Caumont le 08/07/2020

Étant dans la restauration j’ai pas mal de choses à te dire et à critiquer mais l’article sera beaucoup trop long,  si je t’informes de tout donc je te résume les principales choses à savoir.

Je commence par te dire, attention à l’appellation “fait maison” souvent très faux, des restaurants disent que c’est fait maison alors qu’ils ont assemblés les éléments, tiens par exemple une brique d’appareil de crème brûlée chauffer puis mis dans des ramequins à refroidir n’est pas du fait maison mais de l’assemblage.

Petit conseil, avant d’aller dans un restaurant que tu ne connais pas n’hésite pas à te renseigner sur le restaurant afin de ne pas être déçu, analyse la carte et va voir les critiques sur les différents guides gastronomiques qui sont des sources sûres (le petit futé, le guide Michelin etc)

 

Trouver et reconnaître les restaurants certifiés responsable.

Il existe une application qui s’appelle “Too good to go” elle permet de savoir quels restaurants autour de toi proposent les invendus et s'engagent totalement dans le zéro gaspillage alimentaire

Pour retrouver les restaurants engagés dans le bio, durable et zéro gaspillage, il existe un site qui s’appelle “The place to bio” où tu trouveras la liste des restaurants engagés dans toute la France.

Bien sûr ce n’est pas si facile que ça d’être considéré comme un restaurant engagé, mais il  existe des labels qui te permet de t’y retrouver facilement, comme Ecotable, c’est un label qui a été créé par une association (la plus part des labels sont créer par l’état).

Celui ci permet de reconnaître facilement un restaurant engagé puisqu’il faut respecter plusieurs critères bien spécifiques afin de l’obtenir. Un peu comme les étoiles michelin il se note de 1 à 3.

Pour le niveau 1 il faut que le restaurant propose au moins un choix végétarien, une carte qui change en fonction des saisons, au moins 15% des produits doivent être issus d’une agriculture bio et/ou locale, doit également participer au tri sélectif, les plats et produits doivent être transformés sur place uniquement et les oeufs de poule doit être non élevés en cage.

Pour le niveau 2 on passe à au moins 30% des produits qui doivent être issus de l’agriculture bio, locale, sensibiliser son personnel ainsi que ses clients sur l’aspect environnement et la démarche du restaurant, supprimer un maximum les plastiques consommables (pailles, emballages, couverts…), avoir des agrumes non traités, plus bien évidemment tous les autres critères du niveau 1.

Pour le niveau 3, c’est au moins 50% des produits issus de l’agriculture bio, locale, il ne doit pas avoir d’espèces de poissons menacées sur la carte et bien sûr tous les autres critères des niveaux précédents.

 

Pense au doggy bag !

Le Doggy bag c’est demander au serveur de bien vouloir vous mettre le reste de votre assiette que vous avez pas mangé dans un contenant pour l’emporter chez toi et ainsi éviter que cela finisse à la poubelle. Il n’est pas encore obligatoire de le proposer dans les restaurants mais ça ne serait tarder d’ici 2021 à ce que j’entends.

Par ailleurs, le restaurateur peut te facturer le doggy bag, bon moi je trouve ça vraiment débile de le faire payer, je ne pense pas qu’ils sont à 50 et quelques centimes près et ça n'incite pas les clients à moins gaspiller. A savoir que 21 kg de nourriture sont jetées par français et par an rien que dans la restauration !

Quelques restaurants à volontés défendent à leur manière le gaspillage alimentaire, si ton assiette n’est pas fini il peut très bien te facturer tes restes dans l’assiette.

 

Privilégier le local et bio

Il y a un évènement chaque année et ça depuis 10 ans, qui permet de valoriser les restaurants du terroir qui s’appelle “Tous au restaurant” ça se passe vers mi septembre, tu réserve directement en ligne, et pour un menu acheté tu en as un offert, leur engagement “votre invité est notre invité”.

Pour l’occasion les restaurants partenaires (ne t’en fait pas il y en a dans chaque région de la France) s’organise pour créer un menu spécial, j’ai fais le test une année je n’ai vraiment pas été déçue j’ai  même par la suite conseillé ce restaurant à mes proches.

Bien évidemment les restaurants gastronomiques sont les premiers à privilégier des produits régionaux et de qualités mais bon on a pas tous le même salaire alors si tu ne peux pas te le permettre sache que tu trouveras forcément des petits restaurants sympas sans pour autant viser le gastronomique.

 

Les fast foods ; moi j’ai dis STOP !

Et une autre résolution 2020 que je vais tenir avec joie ! Arrêter les fast food et privilégier les fast good ! Bon je ne te citerais pas de fast food je pense que tu sais de qui je parle hein ! Les fast good c’est des restaurants qui font des burgers et compagnie mais en plus écolo, sain, et maison.

Au niveau des déchets pour les fast food en 2018 c’était 80 000 tonnes d’emballages et 60 000 tonnes de déchets alimentaires par an en France, en fin 2019 au moins 70% des restaurations sont opérationnel au tri sélectif, l’objectif est d’atteindre les 90% fin 2020 et les 100 % en 2021.

Et pour parler les produits proposés dans les fast foods… Dit toi que 30% de la population en France présenterait trop de graisse dans leur foie.

Et pour cause les fast foods ont tous les produits pleins de graisses, de sucres, trop de sel et d’additif. La viande ? Origine inconnu, nourri avec des OGMS et antibio, sache que ton steak haché dans ton burger peut provenir de 100 animaux en un seul steak…

Je t’ai assez dégouté ? Il est très facile de nos jours de trouver des bons burgers de qualités dans des fast good.

N’hésite pas à me laisser un commentaire ou à venir directement échanger avec moi sur mon Instagram : @uneflexitarienne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram